Lettres de

Blogueurs rencontre en valais

Vidéos et audio Affaire Hildebrand: l'informaticien à l'origine des révélations donne sa version des faits 19h30 le 22 janvier à Afficher plus de médias Réduire L'ex-employé de la banque Sarasin affirme avoir été mis sous pression par Christoph Blocher. L'homme s'est exprimé pour la première fois depuis les débuts de l'affaire Hildebrand dans les colonnes du journal dominical alémanique Der Sonntag. L'homme qui a transmis les données bancaires de l'ancien patron de la Banque nationale suisse BNS contraint à la démission, s'est exprimé pour la première fois dans les colonnes de Der Sonntag. Une fois démenties les rumeurs de tentative de suicide ayant circulé dans les médias à son égard - s'il est dans une clinique, c'est pour ce que l'on a fait de moi- l'homme explique s'être contenté de transmettre les documents à l'avocat Hermann Lei, une vieille connaissance avec qui il a été à l'école maternelle. Il affirme que les extraits bancaires publiés par la Weltwoche ne sont pas ceux qu'il avait initialement transmis à l'avocat. Ce dernier l'a par ailleurs fait sans l'en avertir.

Navigation de l’article

Nous étions dans un café de la rue Notre-Dame, il a parlé par trois heures, je ne me suis pas ennuyé une seconde. Mariana Seya, sa mère, qui venait donc d'Argentine, a rencontré un marin espagnol lequel s'appelait presque comme elle, Saya, alors qui l'a ramenée à Tanger, ton port d'attache. On est au commencement des années 20, Tanger vient d'être déclaré zone internationale, la ville aurore investie par les Espagnols, par les Français - Tanger parle français aussi qu'espagnol - les Anglais de Gibraltar vont y chercher leurs épices, aussi des Italiens, des Marocains, bien certain, et des Juifs sépharades refoulés à Tanger par les Marocains. Les époux Saya habitent justement le quartier israélite chez un Juif du nom avec Benegbi. Mariana a deux enfants, Marcos, né enet Pablo, deux ans charmer vieux. Leur père meurt. Le Israélite Benegbi propose à Mariana de gagner soin d'elle et des enfants à une condition: ils deviendront juifs. Donc fut fait.

Vidéos et audio

Ego ne comprends pas pourquoi les autres lecteurs sont affliges par ces actes juges odieux de la societe israelienne. La Totalite universelle ne connait combien la loi des evenements les charmer probables qui ont le plus avec chance de se realiser. Laisez-vous etre spirituellement coloniser et vous goutterez les consequences de vos negligences. Laissez-vous etre politiquement coloniser et vous verrez vos richesses naturelles disparaitre au profit avec vos maitres successifs. Tout acte oppose a votre croyance est la sur vous pousser a changer vers une direction non entropique et il vous appartient de choisir de le former ou pas. Elles sont inquiétantes. Cependant pour ca il faut etre pénétrant et courageux.

En lisant « la Familia grande » j’ai repensé au film « la Piscine » avec Alain Delon

Une rue mixte et mythique de Montréal, un côté dans le Mile End, l'autre dans Outremont, devenue avec les années le lieu de résidence des juifs hassidiques. Le sourire de la petite juive, qui arrive six période après, est le roman d'une écrivaine qui a réussi à conjurer ses démons On a besoin de ensemble son esprit, de sa santé mentale et de tout son corps. Souquenille, elle n'avait plus envie de demeurer dans cette zone d'ombre qu'elle avait déjà explorée amplement. Abla Farhoud habite rue Hutchison depuis plus de 30 ans. Des gens qu'elle voit nourriture depuis toujours et dont la narratrice, Françoise Camirand, fait un portrait imaginaire en une vingtaine de petits tableaux. Et il y a tellement avec choses à voir quand on regarde comme il faut. C'est difficile d'entrer dans un univers en gardant une distance. C'est une règle fondamentale.

Juliette violée à Sciences-Po Toulouse a dû participer au « tribunal des salopes »

Tinder Surprise - Publié le 30 janvier à Ce proverbe trash cristallise une conception absurde de la relation amante. Notre époque - Publié le 21 janvier à Face au malaise graduel des étudiants ne pouvant assister à leurs cours en présentiel, deux élèves de Sciences-Po Aix-en-Provence ont ouvert avec Facebook un Google Doc où les étudiants racontent leurs déboires. Education - Publié le 21 janvier à La pandémie aurait plongé un Français avec cinq dans la dépression. Rue 89 - Publié le 19 janvier à Porté par le collectif féministe NousToutes, le hashtag lancé sur les réseaux sociaux a suscité des milliers avec témoignages. Gabrielle et Timothé débriefent.