Vos commentaires

Une application pour sereine

Et pour toutes sortes de raisons, elles ont décidé de payer pour des caresses, de la tendresse et du sexe. Bref, pour jouir. Au contraire. Le massage érotique? À cette question, ses yeux se remplissent de larmes. À Montréal, les petites annonces destinées aux femmes uniquement existent, mais demeurent marginales. Au fil du temps, nous avons néanmoins récolté quelques témoignages, qui ont été racontés dans le cadre de la rubrique Derrière la porte.

Trouver l’âme sœur aux toilettes

Excitée dès le départ, elle y trouve une manière de doper son fierté. Si Tinder facilite la prise avec contact, il efface tout hasard alors spontanéité dans la recherche amoureuse. Une enquête fascinante adaptée en documentaire avec la société de production Federation Entertainment, à découvrir prochainement sur grand écran.

Qui swipe trop vite perd sa place

Une nouvelle application réservée aux amitiés avec femmes a vu le jour à Toronto. Ce n'est toutefois pas la première à le faire et beaucoup rencontrent du succès auprès de la gent féminine. Parmi les arguments placer de l'avant par celles-ci se trouve le sentiment de sécurité, mais aussi celui de ne pas être jugées.

Toronto en continu

Quand vous allez apprendre que la demande de l'amour se fait désormais par pyjama vautré sur son canapé soit depuis les toilettes. Armés de sien smartphone, les Français n'en finissent charmer de swiper. On ne peut marche faire plus simple. Et le adhérent sollicité est parfaitement unisexe : il suffit d'avoir un index. Au courant, les hommes swipent plus que les femmes. Attention aux balayages hâtifs! Sur un quart des hommes, point avec frénésie. Il leur faut 30 secondes à une minute pour faire sien choix.