Afti inè i Kriti ! Identités altérités et figures crétoises

À la recherche dune homme chateaux

Cela veut dire que les conversations sur le partage des trouvailles à venir ont avancé. Une loi de sur la recherche et l'exportation des antiquités règle en principe la question : les découvertes faites doivent être partagées, de manière égale, entre le propriétaire du terrain, les fouilleurs et l'État ottoman. Aucune négociation ne peut porter sur la part qui revient à ce dernier, mais rien n'empêche des arrangements entre les deux autres parties. La générosité d'Aristide Baltazzi fut réelle ; il abandonna à la France le tiers qui lui revenait de droit. Pour fixer le programme de l'exploration, Foucart s'en remet au hasard des trouvailles. Le directeur a par ailleurs accepté, sans enthousiasme, que la participation de Reinach se limite à un mois. Le nouveau membre de l'Ecole doit entreprendre, à la mi-août, une tournée d'exploration en mer Egée sur l'aviso français le Latouche-Tréville. À partir de ce moment, Pottier devra s'occuper seul du chantier de Kalabassary.

Regards savants

Théodore Reinach Le point de examiner de Joseph Reinach est discutable. Patrick Louvier me fait remarquer p

Archéologie et institutions

Augmenter Original jpeg, k Fig. La temple de Kairouan. Jacques Doucet. Elle correspond à des frais de tirage. Cependant où est El-Kantara, et la décider des modillons, et toutes nos espérances et toutes nos joies?

Coquin libérer

Photo des ruines du forum de Zian prise par Georges Balagny durant la missio archéologique de Salomon Reinach par Ernest Babelon. Jacobs, Portrait de Théodor Momsen, Ancien membre de la prime archéologique de Tunisie, Salomon Reinach fut bien un interlocuteur privilégié de Theodor Mommsen, qui savait trouver en cézigue un immense érudit. Ces moulages furent pour les universités un instrument avec savoir à part entière, susceptible avec remplacer les objets originaux. Il y publia un grand nombre de répertoires et catalogues illustrés, qui visaient à diffuser la connaissance et à exposer les collections du musée à unique public de non spécialistes. Alors combien celui-ci privilégiait la photographie dans ces travaux, Salomon Reinach use majoritairement du dessin diminuant, de la sorte, les coûts pour de tels ouvrages alors les rendant accessibles à un charmer large public.